Actualités

Les jeunes s’affirment à La Crau

Contrairement aux dernières manifestations, ce sont cette fois les plus jeunes représentants de l’Impact qui ont fait bonne figure tandis que leurs aînés se sont montrés en difficulté lors du championnat régional de la super-ligue PACA, lequel remplace désormais l’Inter-Régions.

Les pupilles et benjamins avaient affaire à la formule « open » de la manifestation le samedi matin, ouverte à tous sans qualification pré-requise. Kainoa Camus a débuté en pupille -30kg et réalisé un bon tournoi avec 4 combats et 2 victoires. Il se classe 5e sur 27.

En benjamin, c’est la jeune Lucille Mouzaoui Grisvard, qui débute cette année en compétition, qui a brillé avec 2 combats bien menés. Malgré une défaite lors du premier par manque d’expérience, elle s’impose largement au repêchage et obtient la 3ème place. Valentin Lizeretti quant à lui s’arrête dès le premier tour en -30kg.

L’après-midi c’est le championnat senior qui s’est déroulé et ni Alexandre Camus en -60kg ni Julien Saulnier en +84kg n’ont pu remporter de combat, mais tous deux respectivement classés 3e et 5e repartent avec le droit de disputer les championnats de France à Orléans.

Le lendemain ce sont les minimes cadets et juniors qui sont entrés en piste. Là encore c’est le plus jeune engagé de la journée qui a fait bonne figure. Fabio Peres Rodrigues a réalisé la partition la plus aboutie du week-end avec 3 combats accrochés en minime -35kg. Vainqueur lors du premier, défait au second, il dispute le combat pour le bronze et se voit mené 1-0 et met la pression sur son adversaire sans parvenir à trouver la cible. Mais ses efforts sont récompensés puisqu'il pousse celui-ci à deux sorties éliminatoires dans les 10 dernières secondes et décroche la 3e place. Il se qualifie ainsi pour la première fois pour les championnats de France.

Le résultat de Fabio restera toutefois le seul rayon de soleil de la journée. Sa grande sœur Océana perd ses deux combats en cadette -54kg mais finit 5ème, ce qui lui donne aussi un ticket pour les France, offrant ainsi un doublé familial.

Mais la surprise vient des juniors Thomas Serpol (-61kg) et Elodie Gérard (+59kg) éliminés dès le premier tour sans même être repêchés. Ils ne sont donc pas qualifiés pour les championnats de France.

Prochain rendez-vous avec le championnat régional kata le 19 mars à Sainte-Maxime.

 

A propos d'IKC

Impact Karaté Club est une association loi 1901 fondée en 2000 par Christophe DESSAY et Anthony PEREZ tous deux élèves de Pierre PEREZ. Ce club a pour but de promouvoir le sport à travers les arts martiaux que sont le karaté et la Self-Défense.

Lire la suite...

Lettre d'information

Recevez toute l'actualité du club en vous abonnant à notre lettre d'information.